Le documentaire que vous devez absolument voir sur Netflix

Qui est Steve Aoki ?

 

Steven Hiroyuki, prononcé Steve Aoki, est un DJ américain au style electro house. Bien connu pour ses collaborations avec des artistes tels que Linkin Park, Lil Jon et Afrojack, celui-ci est un grand de la musique électronique. Plusieurs de ses albums ont d’ailleurs gravi les rangs des palmarès musicaux, notamment Wonderland, qui a reçu une nomination aux Grammy Awards pour le meilleur album dance/électronique en 2013.

 

 

« I’ll Sleep When I’m Dead » 

 

Cet artiste accompli est derrière l’excellent documentaire Netflix « I’ll Sleep When I’m Dead », où on y raconte son histoire par l’entremise d’entrevues avec des DJs connus tels que Diplo, Tiesto et will.i.am. Bref, ce sont 80 minutes à la fois intéressantes et inspirantes, où l’on apprend plusieurs faits saillants à propos de cet artiste. En voici donc quelques-uns :

 

Sa carrière

Ayant débuté sa carrière musicale dans le métal, celui-ci a peu à peu dévié vers la musique électronique grâce à l’expertise de l’un de ses bons amis, qui à l’époque était un des meilleurs DJs de Los Angeles. D’ailleurs, en 1996, Steve Aoki a fondé DIM MAK, une maison de disques et une marque lifestyle, qui a propulsé la carrière de Chainsmokers, Deorro, Bloc Party et plusieurs autres grands noms.

 

Steve Aoki offre plus de 300 spectacles par année. Sa mission est donc de parcourir le maximum d’endroits possible, de sorte à se faire connaitre partout à travers le monde; d’où le titre du documentaire «  Je dormirais quand je serais mort » .

 

Son père

Son père n’est nul autre que le grand Rocky Aoki, fondateur de la chaîne de restauration américaine de cuisine japonaise Benihana. Lutteur, coureur de bateau,  créateur du magazine Genesis; Rocky est une véritable légende ! C’est pourquoi Steve Aoki a toujours aspiré être à la hauteur de son père.

 

Sa marque de commerce

Steve Aoki est bien connu pour son fameux lancer du gâteau dans la foule. L’idée derrière cette absurdité est venue d’un clip musical du groupe Autoerotique, intitulé « Turn Up the Volume », où on y voit des gâteaux qui explosent dans les visages des gens. Afin d’en faire la promotion, Steve eut l’idée de reproduire le concept durant ses performances, et ce, uniquement lorsqu’il faisait jouer la chanson en question. Ce concept loufoque est donc devenu une véritable tradition et conséquemment sa marque de commerce.

 

 

 

Bref, c’est avec grand plaisir que nous recevrons le légendaire Steve Aoki au Beachclub ce dimanche. D’ici là, je vous recommande fortement de visionner son excellent documentaire, qui j’en suis certaine, saura vous inspirer pour sa venue à Pointe-Calumet !

 

Billets disponibles au beachclub.com/billets